Internet

© Quesaco. Dernier ajout dans cette rubrique : 11 juin 2011.

Un seul arbre qui tombe fait plus de bruit qu'une forêt qui pousse. Proverbe africain

Accueil du site > Liens > Internet

Les grandes instances...

Emily Postnews, Guide pratique Usenet

Billet traduit en 1994. Les news Usenet, remplacés peu à peu par les forums, avaient déjà leur code de communication, plus ou moins, plutôt moins, suivis. Ces codes restent d’actualité. Voire méritent d’être actualisés, complétés.

Emily Postnews, première autorité sur l’étiquette réseau, donne ses conseils pour se comporter correctement sur Usenet.

Q : Chère Mademoiselle Postnews : Pouvez vous me dire quelle longueur doit avoir ma signature ?

R : Cher Bavard : Essayez d’avoir la signature la plus longue possible s’il vous plaît. Elle est beaucoup plus importante que votre article, sans aucun doute. Donc essayez d’avoir plus de lignes dans votre signature que dans votre texte.

Essayez d’y inclure un petit dessin composé de caractères ASCII, et beaucoup de citations mignonnes et de slogans. Les gens ne se lasseront jamais de lire ces brins de sagesse encore et encore, et vous serez ainsi personnellement impliqué dans la joie que chaque lecteur ressentira à chaque nouvelle lecture de votre signature.

N’oubliez pas d’y inclure un plan complet de Usenet, afin d’indiquer une fois de plus à tous comment vous contacter par e-mail n’importe où dans le monde. N’oubliez pas, par la même occasion, d’y indiquer la passerelle Internet, cela permettra aux personnes de votre propre site de savoir comment vous contacter. En plus de votre adresse sur Internet, donnez ici également votre adresse par UUCP et BITNET, meme si elles sont identiques.

A côté de votre adresse e-mail, incluez vos nom, prénom, société et organisme. C’est simplement de la courtoisie - après tout, il y a des programmes de lecture de news où il est nécessaire de presser une seule touche du clavier afin de retourner au début de votre article pour voir cette information dans son en-tête.

N’hésitez pas ! Incluez vos coordonnées téléphoniques et votre adresse postale dans chaque article. Les gens répondent toujours aux articles Usenet par un coup de fil et par courrier. Quelle idée de s’embêter à inclure cette information seulement dans les articles nécessitant une réponse par un canal conventionnel.

Q : Chère Emily : Aujourd’hui j’ai posté un article en oubliant d’y inclure ma signature. Que faire ?

R : Cher Tête en l’air : Foncez sur votre terminal immédiatement et postez un article du style : "Désolé, j’ai oublié d’inclure ma signature dans mon dernier article. La voici."

Comme la plupart de gens auront oublié votre article précédent, (unique ent parce qu’il aura osé être si ennuyeux au point de n’avoir pas de signature alléchante) ceci va le leur rappeler. De toute facon, les gens sont beaucoup plus intéressés par la signature que par le texte lui-même. Voir le conseil précédent pour plus de détails importants.

Enfin, n’oubliez pas d’inclure votre signature DEUX FOIS dans chaque article. Vous serez sûr ainsi que les gens la liront.

Q : Chère Mlle. Postnews : Je n’ai pas pu faire parvenir un mail à quelqu’un sur un autre site. Que dois-je faire ?

R : Cher Turbineur : Pas de problème. Postez simplement votre message dans un groupe lu par beaucoup de gens. Ecrivez quelque chose du style : "Ceci est pour Jean Dupont. Je ne peux pas lui envoyer de mail donc je poste ici. Pour les autres, prière de ne pas en tenir compte."

Ainsi, plusieurs milliers de personnes passeront quelques secondes à feuilleter le groupe et ignoreront votre article, utilisant jusqu’à 16 heures homme de leur temps collectif. Mais cela vous épargnera l’ennui majeur de vérifier les cartes Usenet ou de chercher d’autres solutions.

Réfléchissez, si vous ne pouviez pas distribuer votre message à 30 000 autres ordinateurs, vous seriez peut-être obligé (uh !) d’appeler les renseignements téléphoniques pour 3 unités, ou même de téléphoner à l’individu. Ceci pourrait même vous coûter jusqu’à quelques FRANCS (!) pour un appel de 5 minutes !

Et c’est certainement mieux de dépenser 100 à 200 francs de l’argent de quelqu’un d’autre en distribuant le message sur le réseau que de dépenser 150 francs pour un envoi par Chronopost ou même 2,80 francs pour un simple timbre !

N’oubliez pas. C’est la fin du monde si votre message n’arrive pas, il faut donc le poster dans le plus grand nombre d’endroits possibles.

Q : Comment cela se passe-t-il pour un message de test ?

R : Il est important de faire vos tests sur le réseau mondial. Ne faites jamais de test dans une petite distribution alors que vous pouvez faire ce test sur tout la planète. Mettez "prière d’ignorer" dans votre message, nous savons tous que tout le monde ignore un message ainsi rédigé. N’utilisez pas un sujet comme "Je suis femme, mais je demande à ce que l’on me parle comme à un homme." parce que ces articles sont lus en détail par tous les utilisateurs de Usenet.

Q : Quelqu’un vient de poster que Roman Polanski a réalisé La Guerre des Etoiles. Qu’est-ce que je dois faire ?

R : Postez la réponse exacte immédiatement ! Nous ne pouvons pas laisser les gens croire une telle chose ! C’est excellent que vous l’ayez vu. Vous serez sans doute le seul à faire la correction, donc postez votre message dès que possible. Il n’y a pas de temps à perdre. N’attendez certainement pas un jour, ni ne vérifiez si quelqu’un d’autre a déjà fait la correction.

Et ce n’est pas suffisant de répondre par mail. Comme vous êtes le seul à savoir que c’est vraiment Francis Coppola, vous devez en informer le réseau toute de suite !

Q : J’ai lu un article indiquant, "répondez par mail, je ferai une compilation." Que faire ?

R : Postez votre réponse sur tout le réseau. Cette demande ne s’applique qu’à des ignares qui n’ont rien d’intéressant à raconter. Vos messages sont beaucoup plus importants que ceux des autres, donc ce serait un gachis que de répondre par mail.

Q : J’ai regroupé des réponses à un article que j’ai posté, et maintenant il faut en faire une compilation. Qu’est-ce que je dois faire ?

R : Il suffit de concaténer toutes les réponses en un grand fichier et de le poster. Sur Usenet, on appele ça une compilation. Cela permet aux gens de lire toutes les réponses sans être embêté par leur programme lecteur de News. Faites la même chose lorsque vous faites une compilation d’un vote.

Q : J’ai vu un long article auquel je voudrais répondre en détail, qu’est-ce que je dois faire ?

R : Mettez tout le texte avec votre article, surtout la signature, et mettez vos commentaires bien serrés entre les lignes. Postez votre article, ne l’envoyez pas par mail, même si votre article ressemble à l’article original. Tout le monde *adore* la lecture de ces débats point par point, surtout lorsqu’ils évoluent en insultes et beaucoup d’échanges du style "mais si" — "mais non" — "mais si".

Soyez certain de suivre tout le débat, et ne laissez pas quelqu’un d’autre avoir le dernier mot. Si vous laissez d’autres gens avoir le dernier mot, les discussions s’arrêteront ! Souvenez-vous que les autres lecteurs du réseau ne sont pas aussi malins que vous et que si quelqu’un poste quelque chose d’inexact, les lecteurs ne pourront jamais le comprendre correctement sans vos explications. Si quelqu’un devient insultant, la meilleure chose à faire est de se mettre à son niveau et d’envoyer une réponse. Lorsque je vois qu’une personne sur le réseau commence à insulter une autre, je le crois toute de suite sauf si bien sûr cet article a été réfuté. Mais cela ne me fera pas changer d’avis sur l’insulteur, c’est donc votre devoir de répondre.

Q : Comment puis-je choisir dans quels groupes envoyer un article ?

R : Envoyez votre article dans le plus grand nombre de groupes possible, afin d’avoir l’audience la plus large. Après tout, le réseau existe afin de vous donner une audience. Ignorez ceux qui vous suggèrent d’utiliser uniquement les groupes pour lesquels vous pensez que l’article est très approprié. Choisissez tous les groupes d’etre lus par quelqu’un qui pourrait être intéressé.

Soyez certain que la suite d’une discussion est toujours postée dans tous les groupes Usenet. Dans le cas rarissime où vous postez une réponse contenant quelque chose d’original, assurez-vous de compléter la liste des groupes destinataires. Ne mettez jamais une ligne "Réponse à :" dans l’entête, parce que certains pourraient rater une partie de la discussion dans les groupes les moins lus.

Q : Auriez-vous un exemple ?

R : Bien. Admettons que vous voulez raporter le fait que Eric Cantona aille jouer à Marseille la saison prochaine. Alors vous pourriez penser que fr.rec.sport.football serait suffisant. ERREUR. Beaucoup plus de gens pourraient être intéressés. Ceci n’est pas n’importe quel transfert ! Comme c’est un article de NEWS, il faut le mettre dans la hiérarchie fr.usenet.* également. Si vous êtes administrateur de news, ou s’il y en a sur votre machine, essayez fr.usenet.logiciels. Sinon, utilisez fr.usenet.divers.

Cantona est sans aucun doute intéressé par la philosophie et la politique, donc essayez fr.soc.politique. C’est une vedette de cinéma, donc postez à fr.rec.cinema.affiches, et fr.sci.genealogie parce qu’il est également intéressé par ses ancètres. Et parce que ça concerne l’Olympique de Marseille , postez votre article dans fr.sports.om. Mais ce groupe de News n’existe pas, alors suggérez en fr.announce.newgroups qu’il devrait être créé. Proposez également fr.sports.psg pour ne pas faire de jaloux. Avec tous ces groupes d’intérêt, votre article risque d’être un peu bizarre, donc postez à talk.bizarre aussi. (Et postez dans comp.std.mumps, parce qu’ils n’ont pratiquement jamais d’articles là dedans et qu’un groupe "comp" va propager votre article encore plus loin.)

Vous allez aussi peut être trouver que c’est plus amusant de poster votre article dans chaque groupe individuellement. Si vous listez tous les groupes dans l’article, il y a des programmes de lecture de news qui ne montreront l’article à l’utilisateur qu’une seule fois ! Ceci est intolérable.

Q : Comment est-ce que je crée un newsgroup ?

R : Le plus simple c’est de faire quelque chose comme "inews -C nouveaugroupe ....". Et si même si cela peut engendrer de nombreuses remarques concernant votre nouveau groupe, ceci pourrait ne pas suffire.

D’abord, postez un message dans fr.usenet.groups qui décrit le groupe. Ceci est un "appel à discussion." (Si vous voyez un appel à discussion, il faut immédiatement poster un message d’une ligne indiquant si vous aimez ou si vous n’aimez pas le groupe.) Lorsque vous proposez le groupe, choisissez un nom avec un TLA (ATL : acronyme à trois lettres) que ne sera compris que par les lecteurs "branchés" du groupe.

Après l’appel à discussion, postez l’appel à "flames", suivi par un appel à débat à propos du nom et un appel à des jeux de mots. A un moment donné faites un appel au vote. Usenet est une démocratie, donc maintenant les électeurs peuvent tous poster leurs votes afin d’être sûr de toucher toutes les 30 000 machines au lieu de toucher uniquement la personne qui compte les votes. Postez un long recueil de tous les votes tous les deux jours afin que les gens puissent se plaindre des mauvais programmes d’envoi de mail et des votes en double. Ceci vous permettra d’être encore plus populaire et de recevoir beaucoup de courrier. Après 21 jours, vous pourrez poster les résultats pour que les gens puissent discuter à propos de toutes les violations techniques du règlement que vous avez commises. Attribuez-les au modérateur de fr.announce.newgroups. Peut-être enfin votre groupe pourra-t-il être créé.

Afin d’animer la discussion, choisissez une bonne hiérarchie pour y insérer votre groupe. Par exemple, fr.usenet.formule1 ou fr.rec.ibm seraient des bons noms de groupe. Si vous voulez que l’on crée votre groupe rapidement, utilisez des mots intéressants comme "sexe" ou "activisme." Afin de ne pas limiter la discussion, utilisez un nom ayant un sens le plus large possible, et n’oubliez pas ce TLA.

Si possible, comptez les votes sur un site ayant une connexion qui est scrutée une fois par semaine sur botswanavax. Essayez de planifier plutôt le vote pendant une panne de votre site relais.

N’utilisez en aucun cas la méthode du groupe pilote, parce que ceci élimine la discussion, les "flames", les jeux de mots, les votes et violations du règlement, les phases d’accusation, et donc y élimine ce qui est amusant. Pour créer un groupe ’alt’, il suffit d’exécuter la commande decréation. Ensuite exécutez un rmgroup et d’autres messages newgroup pour éviter aux autres utilisateurs de devoir faire cette partie là.

Q : Je ne sais pas écrire un mot correctement. J’espère que vous allez me dire ce qu’il faut faire ?

R : Ne vous inquietez pas de la présentation de vos articles. N’oubliez pas que c’est le message qui compte, et non pas sa présentation. Ignorez le fait qu’une orthographe peu soignée dans un groupe où les gens écrivent proprement envoie le même message silencieux que des habits malpropres lorsque vous vous adressez à une audience.

Q : Comment choisir un sujet pour mes articles ?

R : Maintenez le court et sans beaucoup de sens. Les gens seront ainsi obligés de lire votre article pour savoir ce qu’il y a dedans. Ceci im- plique une plus grande audience pour vous, et nous savons tous que c’est pour cela que le réseau existe. Si vous répondez à un article, soyez cer- tain de conserver le même sujet, même s’il n’a pas de sens et s’il ne fait pas partie de la même discussion. Si vous ne le faites pas, vous ne pourriez pas toucher tous ceux qui cherchent des informations sur le sujet original, et ceci implique une moindre audience pour votre article.

Q : Quel ton dois-je adopter dans mon article ?

R : Soyez aussi provocateur que possible. Si vous ne dites pas de choses pro- vocantes et ne remplissez pas votre article de plein d’insultes visant les gens du réseau, il se peut que votre texte ne soit pas assez visible dans l’avalanche d’articles, et vous ne recevrez pas de réponse. Plus votre mes- sage est fou, plus il y a de chances que les gens y répondent. Après tout, le réseau est là afin que l’on fasse attention à vous.

Si votre article est trop poli, bien argumenté et concis, vous risquez de ne recevoir que des réponses envoyées par mail. Pouah !

Q : Mon logiciel de lecture de news m’a indiqué que ma signature était trop longue et qu’il y avait trop de lignes de texte "quotées" (citées) dans mon article. Qu’est qu’il faut faire ?

R : Il n’y a aucune raison particulière à ce que ce logiciel impose ces restrictions, alors n’essayez même pas de savoir pourquoi elles peuvent s’appliquer à votre article. La plupart des gens sur le réseau sont à la recherche d’articles généreux composés du texte complet d’un article précédent plus quelques lignes.

Afin d’aider ces gens-là, remplissez votre article avec des lignes originelles sans intéret afin de contourner les restrictions. Tout le monde vous en remerciera.

En ce qui concerne la signature, je sais que c’est difficile, mais vous allez devoir l’insérer avec l’éditeur de texte. Faites-le deux fois pour être sûr de sa présence. Autre chose, afin d’illuster votre support pour la distribution gratuite de l’information, incluez dans votre texte un message de copyright interdisant la transmission de votre article aux sitesUsenet dont vous n’aimez pas la politique.

Maintenant, si vous avez beaucoup de temps libre et que vous voulez réduirela longueur de votre article, n’oubliez pas de supprimmer quelques unes des lignes d’attribution afin que l’on pense que l’auteur original de — disons — un appel à la paix dans le monde, a été écrit suite à l’appel pour l’attaque nucléaire de la Corse.

Q : On vient d’annoncer à la radio que les Etats-Unis ont envahi l’Irak. Dois-je poster un message ?

R : Bien sûr. Le réseau peut toucher des gens en 3 à 5 jours. C’est le meilleur moyen de renseigner tout le monde à propos de ce type d’évènement longtemps après que la télédiffusion les en a avertis. Comme vous êtes sans doute la seule personne qui a entendu la nouvelle à la radio, il vous faut poster votre message le plus rapidement possible.

Q : J’ai cette blague géniale. En fait, il y avait trois chaînes de caractères qui rentrent dans un bar...

R : S’il vous plaît. Ne me racontez pas tout. Il faut soumettre cette blague à fr.rec.humour. Envoyez là également au modérateur de rec.humor.funny, je suis sûr qu’il ne la connait pas.

Q : Quel ordinateur dois-je acheter ? Un Atari ST ou un Amiga ?

R : Posez la question dans les groupes Atari et Amiga. C’est une question originale et intéressante. Je suis sûr qu’ils vont aimer en discuter dans ces groupes. En fait, postez votre question immédiatement à autant de groupes techniques que vous connaissez, en terminant votre message par : "Prière de répondre par mail, parce que je ne lis pas ce groupe." ( Personne ne pensera qu’une telle affirmation est impertinente. N’oubliez pas que le réseau est une ressource destinée à vous aider.)

Il n’y a pas besoin de lire les groupes à l’avance ni d’examiner les listes de "frequently asked questions" (FAQ : questions fréquemment posées) pour voir si le sujet a déjà été traité. Ce genre de précaution est destiné à des gens n’ayant pas votre sens inné de la netiquette, et dont les questions sans grand intérêt seront souvent rencontrées. Votre question est certainement unique ; il n’y a aucune raison de vérifier la liste pour voir si la réponse y est déjà. Comment pourrait-elle y être, alors que vous venez de penser à la question il y a quelques instants ?

Q : Que faire à propos des autres questions importantes ? Comment savoir quand il faut en poster ?

R : Postez-les toujours. Ce serait gaspiller votre temps que de trouver un utilisateur averti dans un des groupes et de demander par mail si le sujet a déjà été évoqué. C’est beaucoup plus facile d’embêter des milliers de personnes avec la même question.

Q : Quelqu’un vient de poster une requête sur le réseau et je voudrais avoir la réponse aussi. Que dois-je faire ?

R : Postez une réponse immédiatement, en incluant le texte complet de la requête. A la fin ajoutez, "Moi aussi !" S’il y a quelqu’un d’autre qui a déjà fait ca, faites une réponse à cet article et rajoutez "Moi trois," ou tout autre chiffre approprié. N’oubliez pas votre signature complète. Après tout, si vous envoyez un mail à l’auteur original et que vous demandez une copie des réponses, vous allez simplement embrouiller la boîte aux lettres de l’auteur, et vous allez épargner aux gens qui répondent à la question le devoir agréable de noter tous les "moi aussi" et de renvoyer de multiples copies.

Q : Qu’est-ce qui permet de juger de la qualité d’un groupe ?

R : Mais, c’est le Volume, le Volume, le Volume. N’importe quel groupe ayant un volume élevé est forcément bon. N’oubliez-pas : plus le volume d’un groupe est élevé, plus vous trouverez un pourcentage élevé d’articles pratiques, sérieux et révélateurs. En fait, si le volume d’un groupe est insuffisant, il devrait être supprimé du réseau.

Q : Emily. Je ne suis pas du tout d’accord avec quelqu’un sur le réseau. J’ai essayé de me plaindre auprès de son administrateur système. J’ai organisé des campagnes d’envoi de mail. J’ai demandé que son accès au réseau soit suspendu et j’ai téléphoné à son employeur pour qu’il se fasse virer. Tout le monde m’a ri au nez. Qu’est-ce que je peux faire ?

R : Allez voir les journaux quotidiens. La plupart des journalistes sont des experts informatiques de première classe qui vont comprendre le réseau et vos problèmes parfaitement. Ils vont éditer des articles sérieux, bien écrits, sans aucune erreur, et ils vont certainement bien présenter la situation au public. Le public va également agir correctement, étant donné qu’il est complètement averti de la nature subtile de la société du réseau.

Les journaux n’utilisent jamais le sensationalisme et ils n’introduisent pas de distorsion, alors soyez certain de montrer du doigt des choses comme le racisme ou le sexisme partout où elles sont. Il est évident qu’ils comprennent que tout ce qui se passe sur le réseau, en particulier les insultes, doit être compris au premier degré. Il faut lier ce qui se passe sur le réseau aux origines de l’Holocauste, si possible. Si les journaux n’acceptent pas l’article, allez voir un journal populaire — ils sont toujours intéressés par les belles histoires.

Par le fait d’organiser toute cette publicité gratuite autour du réseau, vous allez devenir très connu. Les gens sur le réseau vont attendre avec impatience chacun des vos messages et vont vous citer constamment. Vous allez recevoir plus de mail que vous n’en avez jamais rêvé — La consécration ultime sur le réseau.

Q : Qu’est que foobar veut dire ?

R : Mais c’est vous, cher ami.