FreeBSD en moins de 5 minutes

© Christian PAULUS. Document créé le 14 mai 2005 , mis à jour le 1er février 2011.

Il y a des moments où tout réussit. Il ne faut pas s'effrayer : ça passe. Jules Renard (Journal)

Accueil du site > Astuces > FreeBSD > FreeBSD en moins de 5 minutes

Installation / FreeBSD 5.4

Cela peut paraître présomptueux, mais il est tout à fait possible d’installer FreeBSD en quelques minutes. Tout dépend en fait de la célérité de votre machine.

Voici un exemple pour une installation simple d’un FreeBSD 5.4 (mais qui est sensiblement la même pour une 4.3), sur un ordinateur propre, dont les principaux éléments physiques sont reconnus. Vous trouverez sur le site de FreeBSD la liste des périphériques compatibles en cliquant sur ce lien.

Commencez par :

  • Sauvegarder vos données s’il y a lieu ;
  • Obtenir la distribution de FreeBSD. Le fichier ISO vous permet de préparer un CD de boot. Lorsque vous gravez le disque, n’oubliez pas de préciser "CD bootable" ou "CD de démarrage" (voir la documenation de votre logiciel de gravure de CD pour plus d’information à ce propos) ;
  • Régler le BIOS de votre machine pour un démarrage sur CD-ROM. En général, c’est le cas sur un ordinateur neuf, mais parfois, le démarrage prend en priorité le disque dur, et si ce dernier est déjà préparé pour démarrez sur un OS installé, le CD ne prendra pas la main ;

Les étapes précédentes dépendent de votre configuration (vitesse de transfert pour récupérer le fichier ISO, rapidité de votre graveur) Commençons maintenant le compte à rebours de l’installation (les fameuses 5 minutes) :

  • Allumez votre ordinateur après avoir placé le CD ISO FreeBSD bootable préalablement préparé ;
  • Si tout se passe bien, vous obtenez rapidement l’écran suivant :

JPEG

  • Première chose à faire : précisez votre clavier (select keyboard type). Certains menus nécessitent l’utilisation de la touche A et Q. Par défaut, nous sommes en QWERTY, ce qui n’est pas vraiment pratique. Pour un clavier AZERTY avec accent, sélectionnez la configuration correspondante (French ISO keymap (accent keys)).
  • Sélectionnez l’installation Expert (Begin a quick installation (for experts)). Le menu suivant apparaît, vous présentant la liste des disques durs reconnus sur votre ordinateur.

JPEG

  • Sélectionnez le disque sur lequel vous voulez installer FreeBSD. Attention, ce disque doit être disponible dans le BIOS en tant que disque de démarrage.
  • Dans l’écran suivant, FDISK vous propose de créer une partition physique (tranche ou slice). Choisissez par défaut en pressant A (Use Entire Disk), afin de créer une partition standard. Si A vous fait quitter ce menu, retournez à la première étape et configurez votre clavier.

JPEG

  • Placez ensuite la sélection sur la partition valide - notée freebsd - et entrez S (Set Bootable) pour valider le démarrage (boot) sur cette partition. La lettre A - qui veut dire Active - doit apparaître pour cette partition dans la colonne Flags.
  • Entrez Q au clavier pour quitter FDISK
  • Dans l’écran suivant, il faut maintenant définir les partitions logiques. Entrez A (Auto Defaults) au clavier afin de définir une configuration standard, puis Q pour quitter.
  • L’écran suivant vous proposera ensuite d’installer le boot manager. Dans notre exemple - le disque est dédié à FreeBSD - choisissez Standard (Install a standard MBR).

JPEG

  • Une liste de configuration à installer apparaît. Choississez Minimal. Puis validez l’installation. FreeBSD formate le disque et installe cette configuration minimale. Outre la barre graphique, vous pouvez suivre l’installation en pressant Alt-F2 et revenir sur le graphique par ALT-F1.
  • Une fois l’installation terminée, vous pouvez redémarrer le PC en ayant pris soin de retirer le CD.

Montre en main, cette méthode d’installation prend moins de deux minutes sur AMD64 avec un disque SATA.

Bien sûr, il faut ensuite configurer le système.

Pour configurer les divers éléments, vous pouvez utiliser la commande sysintall. Le menu de sysintall est celui que vous avez découvert lors de l’installation. Les paramétrages indispensables avant l’installation sur un réseau sont :

- Mot de passe root ;
- La configuration de la carte réseau ;
- La validation de ssh (pour la connexion sécurisée à distance) et/ou inetd (pour ftp et telnet) ;
- Création d’un compte utilisateur dans le groupe wheel (afin de pouvoir passer root à distance).

Tous ces paramétrages sont accessibles via sysinstall.

Vérifiez la connexion ssh par la commande ssh localhost afin de valider le fait que vous pourrez vous connecter à distance.

Une fois ces quelques paramètres réglés, redémarrez et essayez de vous connecter à distance afin de vérifier que le système est correctement configuré. Vous pouvez ensuite débrancher votre écran et votre clavier, et poser l’engin dans un coin de la salle. L’oublier complètement durant plusieurs mois, peut-être même plusieurs années, physiquement du moins.

Toutes les autres manipulations pourront être réalisées à distance (installation de ports, configuration).

Franchement, installer un OS en moins de cinq minutes, ca devient difficile à touver !

Quelques saines lectures :

- Page d’accueil de FreeBSD ;
- Page de FreeBSD listant les composants compatibles pour AMD64. D’autres pages proches de celle-ci traitent d’autres processeurs ;
- Un guide d’installation détaillé de FreeBSD 5 est disponible sur FreeBSD.org, dans une version longue du manuel FreeBSD, une autre en version plus courte.

Plussoyez !

Les forums sont fermés.