XFree86, XFree86-Aqua et WindowMaker

© Christian PAULUS. Document créé le 14 juillet 2001 , mis à jour le 14 mars 2007.

C'est le devoir de chaque homme de rendre au monde au moins autant qu'il en a reçu. Albert Einstein

Accueil du site > Astuces > MacOSX > XFree86, XFree86-Aqua et WindowMaker

Installer / MacOSX 10.0.3

Le projet XonX (http://mrcla.com/XonX/) en OpenSource offre l’installation de l’environnement XFree86 sur un macintosh MacOSX. Au final, le gestionnaire de fenêtre (TWM) apparaît comme une simple application et peut être placé sur le Dock (la barre d’icônes qui sautillent joyeusement en bas de l’écran).

Installation réalisée sur G3/MacOSX v.1.0.0.4 avec succès, en moins d’une heure pour l’installation des binaires Xfree et XFree86-Aqua, un peu plus long pour WindowMaker car les binaires ne sont pas disponibles et nécessitent donc la compilation.

Installer le binaire de X

Les binaires sont sur : ftp://carroll.cac.psu.edu/pub/XFree86/4.1.0/binaries/Darwin-ppc/ Lire le fichier Install en entier avant d’installer Xfree.

Installer le binaire de XFree86-Aqua

C’est ce qui permet de créer son gestionnaire de fenêtres. Les binaires sont sur http://sourceforge.net/ (chercher Xfree par la boîte de recherche). La documentation est très courte, mais sa lecture est indispensable pour installer correctement l’environnement.

Configuration

Les lignes

setenv PATH "${PATH}:/usr/X11R6/bin"
setenv MANPATH "/usr/X11R6/man:${MANPATH}"

sont à placer dans le .cshrc du répertoire de l’utilisateur.

Le fichier /etc/man.conf pourra être corrigé. Pour ma part, j’ai préféré pour le moment rajouter une section x11. Ainsi, dans le fichier /etc/man.conf, sous la ligne définissant la section local, la ligne

x11 /usr/X11R6/man/

permet de trouver le manuel de Xsecurity en tapant man x11 Xsecurity.

Utilisation

On peut ensuite lancer XDarwin qui se trouve dans le dossier Applications. L’environnement apparaît en plein écran accompagnée d’un terminal rustre mais encourageant.

Pour revenir à Aqua (MacOSX), alt-option-A sur un clavier qwerty. Alt-option-Q sur un azerty.

La première chose à faire ici est de définir les préférences nécessaires de l’application XDarwin pour charger le fichier de configuration correspondant à son clavier (redémarrer XDarwin pour valider).

Installation de Windowmaker

Pas de package disponible à ce jour (12/07/01), la compilation est indispensable.

Charger la dernière version des sources disponibles sur http://www.windowmaker.org/

- libPropList-0.10.1.tar.gz
- jpgesrv.v6
- WindowMaker-0.65.0.tar.gz
- WindowMaker-extra-0.1.tar.gz

Le compilateur C utilisé sur MacOSX est bien la version Gnu, mais il n’apparaît que sous le nom de ‘cc’. Il faut rajouter les liens permettant la compilation :

ln -s /usr/bin/cc /usr/local/bin/gcc
ln -s /usr/bin/cc /usr/local/bin/g++

Dans l’ordre, il faudra installer les binaires :

  • 1. LibPropList
  • 2. jpgesrv.v6
  • 3. WindowMaker
  • 4. Les extras

Un “./configure —host=ppc” permet de préparer les sources dans chaque cas. Le reste est un classique “make && make install”. Sauf pour jpgserv qui demande un “make && make test && make install && make install-lib”.

Si vous désirez utiliser les capacités sonores de WindowMaker, remplacez “./configure —host=ppc” par “./configure —host=ppc -–enable-sound

Après l’installation de WindowMaker, ouvrez un nouveau terminal sous le compte utilisateur et lancez “wmaker.inst” pour préparer les fichiers de configuration. WindowMaker sera ensuite lancé automatiquement en double-cliquant sur XDarwin.

Plussoyez !

Les forums sont fermés.